Je suis tomber par hasard et à ma grande surprise sur une mante religieuse. C'est la première fois que j'en vois une dans le Saulnois en Moselle. La seul fois où j'en avais vu une dans son milieu naturel auparavant, c'était dans l'Hérault. Voici le spécimen en question:

Mante religieuse Saulnois Moselle 01 Mante religieuse Saulnois Moselle 01 Mante religieuse Saulnois Moselle 03 Mante religieuse Saulnois Moselle 04 Mante religieuse Saulnois Moselle 05

Cliquer sur les images pour les agrandir.

Mise à jour 30/09/13:

Voici un article paru dans le journal Républicain Lorrain du mercredi 25 Septembre 2013 : "La mante religieuse adoptée"

Cette article confirme mes découvertes de l'année dernière. Car depuis j'en ai rencontrer trois en tout!

"Selon le Gecnal (Groupement d’étude et de conservation de la nature en Lorraine), section du Warndt, le nombre de mantes religieuses observées sur les prairies sèches de Moselle-Est augmente ces trois dernières années, « avec une explosion des effectifs depuis 2010 ».Primitivement originaire d’Afrique, la mante a d’abord colonisé les régions méditerranéennes. Puis elle s’est progressivement adaptée à des latitudes plus "nordiques".Le phénomène n’inquiète pas Jean-Baptiste Lusson, président du Gecnal du Warndt. Au contraire, il y voit un développement de la diversité des espèces d’insectes.

« La mante peut aussi présenter des avantages pour la préservation de certaines zones remarquables. Sa présence permet de classer certains sites en zone d’intérêt faunistique. En Lorraine, elle est déjà là depuis plusieurs années sur les pelouses calcaires de Moselle et de Meuse ».En tout cas, l’insecte vorace, à la réputation sulfureuse, subjugue bon nombre de naturalistes amateurs. La mante peuple désormais les sols sableux, secs et herbeux de la carrière de Freyming-Merlebach, de Carling, de Creutzwald ou de Forbach."

Mise à jour 16/08/14:

Voici un article paru dans le journal Républicain Lorrain du samedi 16 Août 2014 : "Mante religieuse de passage"

"Insolite à Sarrebourg

La bestiole posée sur la vitre de son domicile de l’avenue du Général-de-Gaulle à Sarrebourg a retenu toute l’attention du Sarrebourgeois Philippe Sornette. Juste un insecte, mais pas n'importe lequel! <>, comme le confirme l'entomologiste amateur que l'élu est aussi: << il y a 30 ans, il n'y a que sur la colline inspirée de Sion qu'on pouvait observer ces insectes en Lorraine. >>

Les spécialistes en ont également observé sur les pelouses calcaires alsaciennes. Ravi de l'aubaine, Philippe Sornette à pris des photos de ce petit mâle et l'a observé sous toutes ses coutures: << Dans ma tête, cette présence conforte la notion de réchauffement climatique. C'est un indice de biodiversité.>> Après l'avoir admirée de tout son saoul, Philippe Sornette l'a abandonnée à son sort. Une heure après, la mante avait repris son envol."

A voir: les photos de mantes religieuses dans l'Herault (par Thierry Monnier).